Wall Street

Le revers du président libéral sortant Mauricio Macri à des élections primaires en Argentine a aussi retenu l'attention des investisseurs, la Bourse de la troisième économie d'Amérique latine s'effondrant de 37,93% à la clôture.



Réponses

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.