Cinq morts dans les violences xénophobes en Afrique du Sud

«On a enregistré cinq meurtres» dans la région de Johannesburg, la principale ville du pays, selon un communiqué de la police qui a indiqué avoir déployé des renforts dans les «points chauds». «Le plus grand nombre» de victimes sont des Sud-Africains, a précisé le ministre sud-africain de la Police, Bheki Cele.



Réponses

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.