Le président Ramaphosa condamne les violences xénophobes

« Je condamne dans les termes les plus forts les violences qui s'étendent dans quatre provinces » du pays, dont les capitales économique, Johannesburg, et politique, Pretoria, a déclaré le chef de l'État dans une vidéo postée sur son compte Twitter. « Les attaques visant des commerçants étrangers sont totalement inacceptables, ce sont des choses que nous ne pouvons pas accepter en Afrique du Sud. Il ne peut y avoir aucune justification - peu importe les griefs qu’on peut avoir - pour qu'un Sud-Africain s'en prenne à des gens d’autres pays.

Parce qu’ils doivent comprendre que quand ils agissent de la sorte ici, leurs compatriotes risquent eux aussi d’être attaqués dans d’autres pays. Nous sommes un pays qui est complètement engagé contre la xénophobie. Nous n'autorisons pas et ne nous ne pouvons pas tolérer des attaques contre des Africains, ou habitants de tout autre pays. »



Réponses

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.