Plus de morts en Irak où internet est de nouveau coupé

De nouveaux morts, des affrontements aux abords de bâtiments officiels à Bagdad ou du principal port du pays et la coupure d'internet font redouter mardi que l'Irak, théâtre d'un mouvement réclamant "la chute du régime", ne plonge dans le chaos.

Depuis le début de ce mouvement spontané lancé il y a un peu plus d'un mois, plus de 270 personnes --en majorité des manifestants-- ont perdu la vie dans les violences, selon un bilan compilé par l'AFP.

Les autorités ont proposé réformes sociales et élections anticipées. Une commission chargée de rédiger des amendements constitutionnels a même commencé ses travaux mardi. Mais les manifestants réclament le départ de tous les responsables et un nouveau système politique.



Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.